Please wait while JT SlideShow is loading images...
Le bâtiment scientifiqueVue de l'internat filleL'option théâtreLe CDILe gymnaseLe bâtiment des CPGE

L’allemand

L’enseignement de l’allemand, comme des autres langues, est évidemment subordonné aux attentes des concours des Ecoles Normales Supérieures.

LVA : L’épreuve écrite prévoit le commentaire d’un texte d’auteur du XIXe, XXe ou XXIe siècle et la traduction d’une partie du passage proposé. C’est donc à ces exercices sans véritable programme que se consacrent les heures de cours, en s’efforçant de combiner l’histoire littéraire et la prise en compte de l’actualité politique et sociale surtout allemande, en essayant de l’expliquer par les données de l’histoire allemande depuis 1945.

Bien entendu, les activités en cours font la part la plus large possible à l’échange oral, les épreuves des concours prévoyant soit l’explication d’un texte littéraire (pour les « classiques » préparant l’ENS de la rue d’Ulm), soit, pour les A/L modernes et les B/L l’élucidation et le commentaire d’un texte de civilisation (pratiquement un article récent tiré d’un journal ou d’une revue).

LVB : ne figure qu’à l’oral, qui porte sur l’explication et le commentaire d’un texte récent de civilisation, le plus souvent tiré d’un organe de presse.

Les activités évoquées ci-dessus présupposent une connaissance suffisante de la langue pour que celle-ci soit un instrument de communication et non l’objet exclusif de l’apprentissage., même si des exercices adaptés visent à améliorer le style à l’écrit et la fluidité de l’oral.

Le plus souvent, enfin, une œuvre récente est proposée à la lecture estivale et fait l’objet d’une étude en classe dès la rentrée.

Retour aux enseignements