Please wait while JT SlideShow is loading images...
Le bâtiment scientifiqueVue de l'internat filleL'option théâtreLe CDILe gymnaseLe bâtiment des CPGE
Accueil
Concours académique de débats citoyens en anglais Array Imprimer Array  Envoyer

Concours académique de débats citoyens en anglais

 

Deux équipes du lycée Pothier ont participé à ce concours qui a eu lieu vendredi 22 mai au lycée Benjamin Franklin. De nombreuses équipes venues de toute l’académie se sont affrontées dans le cadre des débats citoyens, montrant ainsi leurs capacités à argumenter, convaincre, rebondir sur une idée, contredire, etc… le tout dans le respect de la parole de l’autre.

Bravo aux élèves de 1e S2 et S3 pour leur participation.

 

Et félicitation à l’équipe gagnante du concours !

 

 WP_20150522_011

 

  Anissa, Alice, Jasmine et Camile (TS4)

 
Des élèves de 1ère sur les lieux de la Bataille de Normandie Array Imprimer Array  Envoyer

DSC00154

 

 

Le vendredi 24 Avril, 98 élèves de 1ère ES, S et STMG se sont rendus au Mémorial de Caen à l’initiative de leurs professeurs d’Histoire (Mesdames Ferrière-Panvert et Ruffier, et Monsieur Pelletier) et de 5 autres membres des équipes pédagogiques et administrative. Dans ce « Musée pour la Paix » inauguré en 1988, les élèves ont visionné un film d’images d’archives qui fait revivre le débarquement de Normandie simultanément du point de vue des Alliés et des Allemands. Puis, ils ont parcouru le musée, richement documenté, qui retrace les épisodes de la Deuxième Guerre mondiale, depuis ses origines jusqu’à la Guerre Froide (et ce afin de compléter un questionnaire élaboré par l’équipe enseignante). Après un rapide pique-nique, élèves et professeurs ont visité, grâce à une conférencière du Mémorial, le cimetière américain de Colleville-sur-Mer (où ont été tournées les scènes d’ouverture et de clôture du film de Spielberg « Il faut sauver le soldat Ryan »). Pour clore cette journée, les élèves ont découvert, à Longues-sur-Mer, une batterie de tir du Mur de l’Atlantique. Ce faisant, il s’agissait pour les élèves de prendre conscience de deux éléments-clés des programmes d’histoire, à savoir la notion d’anéantissement inhérente à la Seconde Guerre mondiale et les enjeux de mémoire qui sont liés au conflit.

Cette journée s’est avérée pour tous aussi instructive qu’émouvante. Voici quelques réactions en anglais des élèves :

“A memorable day”

“Unforgettable”DSC00163

“It will stay in my memory for a long time”

“Intense”

“The American cemetery was impressive”

“An enriching experience”

“Very moving”

“Emotional”

“Everyone whispered in the Mémorial”

“I want to go back to the Mémorial”

 

 
A la découvert d’un genre littéraire : le roman historique policier Array Imprimer Array  Envoyer

A la découvert d’un genre littéraire : le roman historique policier

 

DSC_0726

Le mardi 12 mai, la classe de 2nde1 a eu la chance d’accueillir Hubert Prolongeau, à la fois journaliste et écrivain.

Les élèves ont dialogué avec lui, en s’appuyant sur la lecture de son roman « Bonaparte et le mort du Diwan ».

L’entretien s’est ensuite élargi à la problématique particulière, posée par le genre historique policier : quels rapports entretiennent vérité historique et fiction romanesque ?

Pour finir, Hubert Prolongeau a partagé aux élèves sa connaissance des milieux journalistiques et éditoriaux.

Cette sympathique rencontre s’est terminée par une séance de dédicace de livres, offerts par les éditions « J’AI LU ».

 

 
Carl Norac à la rencontre de l’hypokhâgne BL Array Imprimer Array  Envoyer

 

 

DSCN0048

Carl Norac à la rencontre de l’hypokhâgne BL

 

La poésie ? « passée de mode » notait Flaubert dans son Dictionnaire des idées reçues au XIXè siècle…. alors peut-on encore parler de poésie en 2015 ? C’est avec  humour  et enthousiasme que Carl Norac est venu relever ce défi dans la classe d’hypokhâgne BL, le 21 avril dernier, et  proposer aux élèves, à leur professeur S.Pillu-Taillandier, et à la documentaliste Adriana Raca, de déconstruire certaines de nos « idées reçues ».

Il a donc  évoqué son cheminement poétique, à travers livres et pays, leurs jeux d’influences complexes : de Michaux à Char (en passant par une « petite cure d’Alcools »..d’Apollinaire !) ; des sommets de l’Himalaya  aux toits de Paris ; de l’accent de Québec à celui de Bruxelles ; cheminement dans le temps, aussi, des « mots doux » de l’enfance (titre de l’un de ses albums pour enfants)  aux  sonates pour un homme seul» (recueil de proses poétiques)

« Collectionneur d’instants » poétiques, c’est peut-être ce qui le définirait le mieux, lui qui trouve l’inspiration en voyageant et en observant le monde. Carl Norac aime se dire  aussi « poète de collection de cailloux». Ses cailloux ? tous ces mots, qui balisent ses rencontres de hasard : des femmes dans le métro parisien (que peignent Métropolitaines), des vieillards dans les temples bouddhistes,  des enfants tibétains aux cheveux lustrés d’huile (Carnet bleu).

         Un dialogue très libre et nourri d’anecdotes a permis ensuite à cet « ambassadeur » passionné, ce « passeur »   d’échanger quelques points de vue avec les élèves sur le lien profond qu’entretient la poésie avec la musique et avec l’image (notamment par le choix des illustrations)  ; sur l’unité  dans son œuvre entre littérature pour la jeunesse, poésie, théâtre, relevant d’une même « impulsion » ;  sur la désaffection actuelle pour la poésie, et les moyens, peut-être, de lui redonner son « aura »  C’est avec bienveillance, humour et optimisme que Carl Norac a, pendant deux heures, ouvert toutes ces pistes aux élèves : il est bien l’auteur d’un Eloge de la patience… !

 

DSCN0045

 

 

 
Voyage à Madrid Array Imprimer Array  Envoyer
Heureux qui comme les élèves de DNL Histoire et Géographie en espagnol, de Seconde et de Première, ont fait un beau VOYAGE
à SARAGOSSE et à MADRID du samedi 28 mars au vendredi 3 avril 2015, accompagnés de Mme Ruffier (HG), Mme Millan (Espagnol),
Mme Collet-Demontigny (Lettres) et M. Cichowlas (Mathématiques).
Ce voyage transdisciplinaire, a combiné des visites historiques (Théâtre romain et Palais de l'Aljaferia à Saragosse, Escorial, musées du Prado, des Amériques et de Reina Sofia), littéraires (Quartier des Lettres, Maison natale de Cervantès, Université Alcala de Henares) et scientifiques (NASA) avec une pratique linguistique importante (visites guidées en espagnol, accueil dans des familles).

 

Ce fut une totale réussite pour le groupe, qui a vite fait montre de cohérence et de solidarité dans son ensemble, mais aussi du point de vue des familles espagnoles ravies de l'enthousiasme et du niveau de langue des élèves.

 

La date de la soirée de restitution de ce beau périple, moment de partage avec les familles, sera le vendredi 5 juin à 18h30.

 

Museo_de_AmericaPRADOPalacio_RealPalais_de_lAljaferiaPalacio_MadridNASA