Le bâtiment scientifique
Le bâtiment scientifique
Vue de l'internat fille
Vue de l'internat fille
L'option théâtre
L'option théâtre
Le CDI
Le CDI
Le gymnase
Le gymnase
Le bâtiment des CPGE
Le bâtiment des CPGE
AAL Musique
L'Ensemble Musical
AP travaux
Les arts plastiques
Previous Next Play Pause
1 2 3 4 5 6 7 8

La classe préparatoire littéraire est composée de 2 filières :

¤ Les classes préparatoires littéraires AL se déroulent sur deux années (hypokhâgne et khâgne), avec la possibilité pour les élèves de redoubler leur deuxième année s’ils n’obtiennent pas de concours (ou pas le concours qu’ils désirent). Elles sont ouvertes à tous les élèves issus des séries L, ES et S qui ont obtenu/sont en train d’obtenir leur baccalauréat. Le recrutement est sur dossier et les candidatures se font par voie informatique [procédure d'admission]

L’enseignement en classe préparatoires littéraires AL est pluridisciplinaire : français, langues vivantes (anglais, espagnol et allemand), langues anciennes (latin, grec), culture antique, géographie, histoire, philosophie, théâtre. Le volume horaire hebdomadaire de cours est d’environ 30 heures. À ces cours viennent s’ajouter des interrogations orales hebdomadaires (« colles ») ainsi que des devoirs sur table et à la maison réguliers.

Les débouchés des classes préparatoires littéraires AL

Les classes préparatoires littéraires AL offrent de très nombreux débouchés. Cela tient au fait que l'enseignement est pluridisciplinaire et que les exigences sont importantes. Au sortir de la khâgne, un étudiant a acquis une solide culture, une méthode de travail efficace et une rigueur dans la réflexion. Autant de qualités recherchées dans nombre de formations.

Poursuite d'études à l'université

Un étudiant de classe préparatoire peut entrer en deuxième année de licence (après une hypokhâgne), ou en troisième année de licence (après une khâgne) ou en première année de master (après deux années de khâgne). Cette poursuite d'études peut se faire dans toutes les disciplines enseignées dans les classes préparatoires littéraires mais aussi dans des formations plus spécifiques : licence professionnelle sur les « Métiers des bibliothèques, Information, Documentation », master d'« enjeux internationaux », licence de sciences politiques...
Avec la licence ou le master un étudiant peut se présenter aux concours d’enseignement, dont les épreuves sont de même type que celles des classes préparatoires.

 Entrée dans une grande école

Les Ecoles normales supérieures (ENS LSH Lyon, ENS Ulm Paris, ENS Cachan) sont le débouché logique des meilleurs khâgneux. Les élèves y sont salariés, suivent le cursus universitaire et préparent des concours d’enseignement ou de fonction publique.

En plus du traditionnel concours, les écoles recrutent maintenant sur dossier pour préparer le Diplôme ENS au niveau L3 ou Master 1. Sans être salariés les étudiants y bénéficient des mêmes enseignements et préparations que les normaliens.

Les Instituts d'études politiques (IEP, aussi appelés Sciences Po) : les classes préparatoires littéraires constituent une préparation parfaitement adaptée à ces concours qui intéressent de très nombreux élèves. Les IEP de province sont accessibles à BAC-0, BAC+1, BAC+2 et BAC+3. L’IEP de Paris est accessible à BAC-0 et BAC+3.
Le lycée Pothier est lié par des conventions avec les IEP d’Aix-en-Provence et de Rennes ce qui permet à certains khâgneux de ne pas passer les écrits (pour Rennes) ou d’être directement admis en deuxième année sur proposition du conseil de classe (pour Aix-en-Provence).
Il est également convenu avec Bordeaux qu’un étudiant reçu à bac +1 pourra bénéficier d’un délai d’un an pour rejoindre l’IEP, le temps de faire sa deuxième année de classe prépa s’il le souhaite.

Les Ecoles de commerce : les élèves de classes préparatoires littéraires peuvent intégrer les écoles de commerce (y compris les plus prestigieuses) par un concours spécifique à la fin de la khâgne. Ces intégrations sont de plus en plus nombreuses : les écoles de commerces recrutent volontiers nos étudiants.

L’Ecole nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques (ENSIB Lyon)

Autres écoles (liste non exhaustive) :

Les écoles de journalisme (CELSA, CFJ…), IUT de journalisme (à Tours par exemple), Ecole du Louvre, école de management public et politique (ISMAPP…), école de médiation culturelle (ESARTS…), institut Universitaire Professionnalisé d’Orléans (IUP), école de Management et Communication interculturels, Traduction, Interprétation (ISIT), école militaires (Saint-Cyr)…

Bref, on l’aura compris, les classes préparatoires littéraires AL permettent aux étudiants de ne se fermer aucune porte pour leur avenir et de réussir au mieux leur poursuite d’études après leurs années de prépa.

 

¤ La classe préparatoire BL (Lettres et Sciences Sociales) est sans doute la filière la plus pluridisciplinaire des classes préparatoires littéraires et même des classes préparatoires en général. Les matières qui y sont enseignées sont très variées : sciences sociales, mathématiques, histoire, français, philosophie, langues vivantes ou géographie pour ceux qui choisiront les options appropriées. La filière B/L peut ainsi apparaître comme un hybride entre une filière littéraire, scientifique et économique.

Les débouchés des classes préparatoires littéraires BL

Un des principaux intérêts de la filière B/L est de proposer à ses étudiants des débouchés nombreux et diversifiés. Ce n’est que la conséquence logique du haut degré d’exigence de cette filière : les étudiants assistent à des cours très variés, effectuent un grand nombre de travaux, à l’écrit comme à l’oral, ils lisent beaucoup, apprennent à s’organiser dans l’urgence, à coopérer dans l’adversité, à donner le meilleur d’eux-mêmes. En contrepartie, ils acquièrent une solide culture générale, littéraire, économique, scientifique. Ils savent travailler vite et bien, qu’il s’agisse de synthèses ou d’analyses. On loue en général leur capacité d’adaptation et leur ouverture d’esprit.

Ces qualités sont bien sûr très recherchées par les grandes écoles mais aussi les futurs employeurs. De nombreuses écoles cherchent ainsi à attirer à elles les élèves de B/L : Pour une présentation détaillée de ces débouchés, tant dans les grandes écoles qu'à la faculté, nous vous invitons à consulter le site www.prepaBL.fr (site national des classes préparatoires B/L). Nous nous contenterons de lister ici rapidement ces débouchés :

- Les Ecoles normales supérieures (ENS) : elles sont le débouché logique des meilleurs élèves de classe préparatoire.
- Les Instituts d'études politiques (IEP, aussi appelés Sciences Po) : la filière B/L constitue une préparation parfaitement adaptée à ces concours qui intéressent de très nombreux élèves de la filière B/L.
- Les Ecoles de commerce : les élèves de classes préparatoires littéraires peuvent intégrer les écoles de commerce par un concours spécifique ; ces écoles constituent un débouché important de la filière B/L et de plus en plus apprécié par les élèves.
- Les écoles de l’INSEE (ENSAE, ENSAI) qui forment de futurs économistes-statisticiens de haut rang.
- Des écoles de communication et de journalisme telles que le CELSA.
- On pourrait également ajouter les filières sélectives de la faculté qui se multiplient de nos jours (souvent appelées Magistère) : recrutant sur dossier des élèves à Bac +2, ces filières de l’Université apprécient tout particulièrement les élèves de classe préparatoire B/L (on peut par exemple songer à la licence Sciences de la société de l’Université-Paris Dauphine ou bien au Diplôme de Sciences sociales de l’ENS Cachan).

Bref, la classe préparatoire B/L permet aux étudiants de maintenir un maximum de portes ouvertes pour leur avenir. Nulle autre filière ne peut prétendre à une telle diversité de débouchés. Toutes les voies sont ouvertes aux élèves de B/L, à part les études purement scientifiques et la médecine.

Consultez les plaquettes de présentation :

AL

BL

 

Plusieurs conventions existent et lient le Lycée Pothier à des Universités, la principale d'entre elles étant la convention cadre liant le Lycée à L'Université d'Orléans)

Voici la liste des Universités ayant signées une convention avec le Lycée Pothier :

- Université de Tours

- Univertité Paris-Sorbonne (tableau de correspondance des acquis)

-Université Sorbonne scientifique

- Université Paris Ouest (Nanterre)

- Université Jean Moulin (Lyon 3)

- L'IEP de Rennes

- L'IEP de Bordeaux

- L'IEP d'Aix Marseille

et à venir l'IEP de Saint Germain en Laye

 


Standard : 02 38 79 56 00
Vie scolaire CPGE : 02 38 79 56 07
Vie scolaire 2nd cycle : 02 38 79 56 08 ou 09
Proviseur : 02 38 81 74 56
Intendance : 02 38 79 56 40
Proviseurs adjoints : 02 38 79 56 47
2 rue Marcel Proust, 45044 ORLEANS CEDEX1

Back to top