Please wait while JT SlideShow is loading images...
Le bâtiment scientifiqueVue de l'internat filleL'option théâtreLe CDILe gymnaseLe bâtiment des CPGE

Objectifs et mise en oeuvre de l'Allemand LVA - LVB

En langue vivante, et tout particulièrement en allemand, l'hypokhâgne est un espace de découverte, de liberté (discrètement contrôlée par le professeur ! ) et une véritable bouffée d'oxygène entre les classes du secondaire et la préparation aux concours en deuxième année. La langue y est toujours instrument de communication écrite et orale, mais elle devient aussi un objet d'étude dont, à travers l'exercice de la traduction, on apprend à mieux saisir la cohérence et l'originalité par rapport à sa langue « maternelle ». On découvre aussi, la littérature allemande d'hier et d'aujourd'hui, le pays de Goethe et de Günter Grass. C'est pour beaucoup une révélation !

S'il n'y a pas en hypokhâgne de véritable « programme », on poursuit donc deux objectifs principaux autour desquels s'organisera le travail de l'année :

L'approfondissement de la maîtrise de la langue parlée et écrite
La découverte de la civilisation et de la littérature des pays de langue allemande, essentiellement du 18ème siècle à nos jours.

Après deux semaines de révisions grammaticales systématiques, les quatre heures de langue en LVA et les deux heures obligatoires de LVB seront consacrées à l'étude des textes littéraires et de civilisation les plus variés, sous forme d'explications de textes et de commentaires écrits et oraux, préparés et travaillés en classe ou à la maison, de façon individuelle, par petits groupes ou collectivement. On partira de textes du 20e siècle pour remonter dans le temps et découvrir progressivement les moments « phare » de la littérature allemande, Romantisme, Symbolisme, Expressionnisme, qui seront toujours étudiés dans leur contexte historique. Des exercices de traduction allemand / français et français / allemand viendront compléter ce travail dans la perspective, en deuxième année et au-delà, de la préparation aux concours des grandes écoles (ENS, Ecoles de commerce, IEP) pour lesquels ces exercices sont toujours dotés de fort coefficients.
Les deux heures supplémentaires d'option de LV2 sont consacrées à l'approfondissement des thèmes abordés dans le cours commun.
Suivant l'actualité du moment, on ne se privera pas non plus du plaisir d'aller « entre germanistes » au théâtre ou au cinéma assister à un spectacle d'un auteur de langue allemande (Brecht, Kafka, Thomas Bernhard sont régulièrement représentés au Théâtre d'Orléans) ou voir un film en V.O. (« Das Leben der Anderen », « Auf der anderen Seite » , die Welle en 2009)

En LVA comme en LVB, ce travail exigeant, mais passionnant, se fait toujours dans la bonne humeur et en petits groupes, ce qui favorise la convivialité et l'échange. L'erreur n'est jamais considérée comme une « faute », mais comme une étape nécessaire de l'apprentissage, car, comme l'écrit Goethe dans son Faust :

« Es irrt der Mensch, solang er strebt!»

Retour aux enseignements